La Voie de Gaïa

Quelques lignes d'un grimoire païen, un cheminement de lumière au milieu des papillons...


Un peu de musique dans le noir
04 octobre 2009

Parce qu'il y a des jours où tout n'est pas forcément rose bonbon, où on a plutôt envie de tout envoyer valser plutôt que de rester calme (un peu comme Sullivan, dans le genre >.<)... Bah oui, c'est la pleine Lune, logique !

Depuis quelques temps, plusieurs mois, voir plus d'un an, je me suis rendue compte que cette belle Lune ronde dans le ciel correspondait pour moi à une série d'étapes à franchir. Je sais quand ça a démarré. Je m'en rappellerai toujours, je crois. Cette mélancolie, cette tristesse, ces masques et ces barrières, tous ces faux semblants de deux jours qui m'avaient paru interminables...

Oh, ça ne dure pas bien longtemps, un jour ou deux, une accumulation de petites choses qui font que tout d'un coup, j'ai envie de taper du poing contre les murs (je plains les murs). Mais ces petits moments là on vite fait de gâcher la suite du cycle si l'on s'enferme dans le même scénario tous les mois. Non, ne pas être défaitiste, relever la tête et dire zut aux embrouilles. C'est simple, on a tous besoin d'un exutoire, quel qu'il soit. Pour moi, c'est la musique. Retrouver ce lien avec la Terre, avec le Tout,  avec soi, simplement en écoutant quelques notes. Pas n'importe lesquelles, celles qui nous parlent, qui nous ressemblent.

Se retrouver dans le noir, fermer les yeux, la musique à fond dans les oreilles, et tout oublier. Juste profiter des rythmes, des chants, se laisser emporter par le tourbillon d'émotions provoqué par la Musique. Et tout d'un coup, plus rien ne semble avoir d'importance, que ce Lien. Ca a l'effet d'une méditation pour moi. C'EST une méditation. Et c'est ainsi que, ma chaîne entre les mains, écouteurs sur les oreilles, coupée du monde, je passe plusieurs heures les yeux fermés, à me détacher de tous ces problèmes qui tentent de me déstabiliser.

Ce soir, c'est Nate qui est venu me voir (oui oui, encore). Pendant plusieurs minutes, il m'a fixé de ses yeux vairon, sévères et pourtant pleins de douceur. Juste pour que je comprenne que chaque chose a sa raison, que rien n'arrive par hasard. Que je comprenne et que je réfléchisse.

Et vous, quel est votre exutoire ?


Commentaires

    Mon exutoire? Et bien, sensiblement le même que le tien ma Belle
    La musique m'a souvent sauvé lorsque j'allais mal. C'est fou le pouvoir qu'elle possède. Se laisser emporter par les sons, les mélodies, les vibrations que cela forme en nous. Une sorte de méditation, oui.
    Et puis sinon, si j'ai vraiment besoin de tout évacuer rapidement, je prends mes paires de baskettes et je vais courir avec la musique sur les oreilles aussi. Après, je me sens libérée

    D'ailleurs la chanson que j'aime me passer en boucle en ce moment, c'est 'Mercy in Darkness' que tu as mise dans ton article sur Pandora Project. je crois que c'est un remix parce que la version originale n'est pas comme ça, et je dois dire que j'adoooooooore ce remix!

    Par Seelie • 04 octobre 2009 à 08:31
  • Oui je pense que c'est un remix aussi, elle est vraiment merveilleuse celle là <3

    Bisous ma belle !

    Par Yuna Minhaï • 04 octobre 2009 à 10:26
  • Je comprends ce que tu ressens lorsque tu t'enfermes dans ta bulle musicale.

    Mon exutoire à moi, c'est l'art, dessiner, peindre, bricoler. Y'a Photoshop aussi qui a un effet très apaisant sur moi. Plus rien ne compte, je ne vois plus le temps passer lorsque je créé dans ce formidable logiciel chéri.

    Sinon, la lecture ou un bon film fait aussi son effet. Pendant que dure cet instant, je suis dans un autre monde, loin du mien et mes problèmes.

    Un autre «sinon» ... y'a le shopping qui est une vraie thérapie pour les filles, sauf que ça peut coûter cher et après on peut regretter pas possible LOL. Alors, je préfère ne pas utiliser cet exutoire trop fréquemment.

    Par TalaMaji • 04 octobre 2009 à 15:38
  • Haha je connais aussi Pendant longtemps ça a été ma solution aussi, mais à force d'acheter des CD d'import, ça a fini par ne plus plaire à mon banquier Non vraiment, rien de tel que des choses "simples"... Musique, lecture, films, comme tu le disais

    Bisous

    Par Yuna Minhaï • 04 octobre 2009 à 20:57
  • Mon exutoire à moi en général, c'est la marche, seule, en pleine Nature. Mais pas la marche tranquille et contemplative, non ! Je parle de cette marche vive où l'on est à moitié dans ses pensées, où l'on sent l'air filer sur les joues, et puis lorsque je me sens mieux, ça tombe en général que je trouve un endroit tranquille où me poser et observer. J'ai une nette préférence pour les jours de mauvais temps car dans ces moments, j'ai réellement besoin de sentir les éléments autour de moi !
    Aller marcher quand ça ne va pas, c'est un des meilleurs remèdes pour moi.

    Cuisiner m'apaise aussi beaucoup, c'est marrant mais je me sens vraiment transportée lorsque je cuisine, surtout quand ce sont des produits (fruits, plantes, fleurs...) que j'ai trouvé en pleine Nature, malheureusement ça m'arrive beaucoup moins souvent ici vu la pollution et la surpopulation ><

    Par Nierika • 05 octobre 2009 à 12:38
  • Mon exutoire : la musique.
    Ecrire aussi, pendant un ans et demi il y a quelques années je passais mes journées à écrire des poèmes, des textes...j'avais juste une envie disparaître et écrire me soulageait. A cette époque il me fallait du Dark Sanctuary quand ça allais mal. Maintenant je tourne plus sur des titres electro-dark Allemand ou quelque chose contenant des voix black ou death, ça m'aide à écrire, me calme.

    Jouer avec mon ptit lapin ou le caliner me fait du bien aussi dans ces cas la.

    Par Mayoka • 05 octobre 2009 à 16:43
  • Musique!!!!

    Tout d'abord, un gros bisous qui soigne ma belle <3.
    Puis pour répondre à ta question, et pour rester dans le ton (c'est le thème XD), je peux dire que mon exutoire est la musique.
    Elle l'est même forcément puisqu'elle est mon oxygène.
    Il y a beaucoup de choses dont je pourrais me passer dans la vie, mais la musique, certainement pas!
    Sinon, je regarde aussi beaucoup de DVD de comédies musicales (ou autres) pour rêver... ou alors je rêve, sans aucun support.
    Mais en général, admirer Fred Astaire descendre les escalier en dansant comme si c'était évident et voir virevolter Ginger Rogers dans de superbes robes dans un décor Art déco ça fait son petit effet. ^^

    Par Lucy Dreams • 05 octobre 2009 à 17:40
  • Coucou les filles ! <3

    C'est vrai que la marche, l'écriture ou les comédies musicales sont des chouettes exutoires aussi. Le principe est toujours le meme, voyager, s'éloigner du quotidien et rever un petit peu (tiens ma touche pour les accents circonflexes ne marche plus -_-)

    Merci pour vos commentaires !

    Par Yuna Minhaï • 06 octobre 2009 à 09:19

Poster un commentaire